L’entreprise de pédagogie éditoriale des Chantiers

Créés par la professeure Violaine Lemay en 2007, alors Directrice du Doctorat interdisciplinaire en sciences humaines appliquées,  Les Chantiers sont une entreprise de pédagogie éditoriale. L’idée est d’aider la relève en recherche à se regarder elle-même comme productrice de science, mais aussi de l’entraîner à mettre la main à la pâte, à tâter concrètement l’expérience éditoriale. Les chercheur.e.s gradué.e.s reçoivent l’obligation implicite de publier et de s’initier à la vie professorale, mais paradoxalement, le parcours doctoral y prépare souvent trop peu. En parallèle, compte tenu de l’inflation du diplôme et de la difficulté croissante, pour certaines cohortes, d’accéder au statut social de «professeur.e » — un statut se révélant fonction de l’insertion dans un marché du travail universitaire saturé, qui s’atteignait plus facilement hier—, l’entreprise revêt une dimension engagée en faveur d’une revalorisation du statut social des chercheur.e.s gradués en tant qu’adultes et professionnels à distinguer des jeunes « élèves » et « étudiants » .

Au départ simplement destiné à créer une opportunité de publication adaptée aux besoins des doctorant.e.s, le projet compte maintenant des stages de rédaction en chef, des comités de révision par les pairs sensiblisés aux difficultés proprement doctorales, des reportages spéciaux, etc. Le projet comporte deux antennes, l’une en sciences humaines (Les Chantiers de l’intervention en sciences humaines) et l’autre en droit, devenue la revue officielle du programme de doctorat en droit de l’UdeM (Les Chantiers de la recherche en droit). Des projets de collaboration avec l’Université de Sherbrooke, mais aussi avec, en Afrique, l’Université Omar Bongo (Gabon) sont en discussion.

L’entreprise des Chantiers fut saluée à l’ACFAS, en 2014, lors du colloque « L’innovation pédagogique, une des solutions aux défis de l’université d’aujourd’hui », où le professeur Florian Martin-Bariteau, alors rédacteur-en-chef des Chantiers de la recherche en droit, a été invité à présenter une communication. Le dixième anniversaire du volet « droit » des Chantiers a donné lieu à un livre collectif sous le thème de la recherche à l’heure de la diversité.

 

Les Chantiers de la recherche en sciences humaines

La revue Les Chantiers de l’intervention en sciences humaines: interdisciplinarité pratique et action professionnelle est à la base une initiative pédagogique. L’idée est d’aider le chercheur doctorant à se regarder lui-même comme auteur et producteur de science, mais aussi de l’entraîner à mettre la main à la pâte, à tâter l’expérience éditoriale. Compte tenu de l’inflation du diplôme et de la difficulté croissante, pour certaines cohortes générationnelles, d’accéder au statut social de « savant » – un statut se révélant souvent fonction de l’insertion dans un marché du travail universitaire saturé, et donc qui s’atteignait plus facilement hier -, l’entreprise revêt aussi une dimension politique de revalorisation légitime du jeune chercheur. 

Listes des rédacteurs.trices de la revue en sciences humaines

Abdoulaye Anne, rédacteur en chef, vol. 1 —Abdoulaye est aujourd’hui professeur en sciences de l’éducation à l’Université Laval

Audrey Quintane, rédactrice en chef,  vol. 2 —Audrey enseigne aujourd’hui en sociologie en divers endroits du Sud de la France.

Christine Paré, rédactrice en chef des volumes 3 et 4 —Christine est maintenant conseillère principale à l’adaptation institutionnelle aux diversités, au sein du secrétariat du rectorat de l’Université de Montréal

Ida Giugnatico, rédactrice en chef du volume 4 —titulaire de deux doctorats, dont le deuxième fut en sciences humaines appliquées, elle travaille comme professionnelle de recherche à l’UQAM

Note: Depuis son volume 3, la revue est dotée d’un comité de lecture. Les articles contenus dans le volume 5 ont fait l’objet d’un double-blind peer review

Le comité scientifique et de rédaction du volume 5 des Chantiersde haut à gauche, en sens horaire) Violaine Lemay (UdeM/avec des écoliers du Gabon durant cette période), Ida Giugnatico (UdeM), Emmanuel Heisbourg (UdeM), Paolo Livieri (McGill) et Sylvie Genest (UQAM).

Carole Boulebsol et Katya Grenier (aux côtés de de Mathieu Boivin), rédigent chacune leur thèse sous la direction de Marie-Marthe Cousineau.

Les Chantiers de la recherche en droit

La revue Les Chantiers de la recherche en droit est devevue la revue du programme de doctorat en droit (LL.D.)  de l’Université de Montréal.  Elle est centrée sur les dimensions épistémologiques, méthodologiques et critiques de la recherche en droit. Déclinaison de sa grande soeur Les Chantiers de l’intervention en sciences humaines (supra), cette revue s’insère dans la philosophie de base de l’entreprise de pédagogie éditoriale des Chantiers.

Lancement du volume 1 (1er octobre 2013)

Lancement du premier numéro des Chantiers en Faculté de droit (2011) —aux côtés du vice-recteur Jean-François Gaudreault-Desbiens ( alors Doyen), de la fondatrice Violaine Lemay et de la professeure Marie-Neige Laperrière (UQO), alors rédactrice en chef.

Le professeur Paul Amselek aux côtés du Doyen J.-F. G.-D. et de la fondatrice Violaine Lemay lors du lancement du premier numéro en droit des Chantiers.

Listes des rédacteurs.trices de la revue en droit

Marie-Neige Laperrière, rédactrice en chef du premier volume. Marie-Neige est aujourd’hui professeure à l’Université du Québec en Outaouais et instigatrice d’un projet d’envergure: celui de la création d’une première faculté de droit égalitaire et féministe, approuvé à l’interne mais toujours en gestation. 

Bertrand Lavoie et Florian Martin-Bariteau, rédacteurs en chef du volume 2. Bertrand est maintenant professeur à la Faculté l’Université de Sherbrooke. Florian est de son côté professeur en droit et technologie à l’Université d’Ottawa.

Elizabeth Steyn et Marian Kaldas, rédactrices en chef du volume 3.  Elizabeth est aujourd’hui professeure à la faculté de droit de l’Université d’Alberta. Marian est directrice exécutive du Centre égyptien d’arbitrage et de règlement des différents non bancaires.

Guy Azébové, rédacteur en chef du volume 4. À peine sortir du doctorat, Guy enseigne notamment les fondements du droit à la Faculté de droit de l’UdeM

Phat Le Tan, rédacteur en chef du volume 5, termine une thèse en droit des affaires. Il enseigne à la faculté de droit de l’Université d’Ho Chi Minh, au Viet-Nam, mais est dégrevé le temps d’une thèse en analyse économique du droit à Montréal.

Raymond Tchassem, rédacteur en chef du volume 6. Après avoir débuté comme juriste en droit des affaires, il rédige une thèse sur les catastrophes maritimes imputables à l’humain.

Valery Dohou, rédacteur en chef du volume 7. Valery consacre sa thèse à l’impact des acteurs non étatiques sur le droit international, plus particulièrement à celui des think tanks.

Numéro spécial dixième anniversaire des Chantiers en droit/ LANCEMENT LE 4 FÉVRIER 2022: Violaine LEMAY, Guy AZEBOVÉ, Phat-Tan LE, Raymond TCHASSEM, Valery DOHOU (dir.), « La recherche en droit à l’heure de la diversité« , Les Chantiers de la recherche en droit, vol 4-7, 2022.  ISSN 2292-0552

 

Ce contenu a été mis à jour le 15 décembre 2021 à 17 h 20 min.